Le vin, les sols

À propos

C’est l’histoire d’une bulle qui a fait pop! en laissant derrière elle l’envie d’aller plus loin. Aborder le vin par ce qui le soutient le plus, le sol, voilà l’idée. Souvent, nous marchons dessus sans même y porter attention. La vigne, elle, s’en inspire.

Le sol est à l’image de l’Homme. Il vibre, il évolue. Il est capable de profondeur et de légèreté, de puissance et d’élégance. L’uniformiser ou le négliger, c’est freiner la diversité et les émotions.

En juin 2017, Kler-Yann échange sur cette idée avec Pierre Bouchard, artiste peintre de Québec. Il esquisse alors une roche au crayon noir sur un carnet de dégustation. Cette roche calcaire deviendra le point de départ d’un belle route visant à parcourir le vin par les sols.

Si le sol n’est pas l’unique marqueur de l’identité d’un vin, il en demeure un élément majeur, qui s’exprime à son meilleur dans un ensemble cohérent et harmonieux. Là débute la notion de terroir.

Bienvenue donc dans ce projet un peu sérieux, ben l’fun mais surtout plein de sincérité.

Photo: Les Festifs - Marc-Éric Baillargeon
Photo: Les Festifs – Marc-Éric Baillargeon

L’équipe derrière Le vin, les sols

Kler-Yann Bouteiller

Il est sommelier, enseignant en sommellerie à l’École hôtelière de la Capitale. Il collabore également à plusieurs magazines sur la gastronomie et agit régulièrement comme formateur et conférencier. Il est à l’origine du projet « Le vin, les sols ». Vous pouvez également le suivre sur www.kleryannbouteiller.com.

Julien Marchand

Éternel curieux, amateur de vin et de géographie, scientifique de formation, il est tombé en amour avec le monde du vin au fil de rencontres et de voyages. Il anime depuis 2008 le blogue Chez Julien, où il partage ses coups de coeurs vinicoles depuis Québec ou en voyage. C’est la passion qui le guide au-travers des vins et le désir de partage qui le pousse à écrire.