Le vin, les sols

Château de Chambert, Cahors, 2012

Château de Chambert, Cahors, 2012 (Photo: SAQ.com)
Château de Chambert, Cahors, 2012 (Photo: SAQ.com)

Le Château de Chambert est une figure de proue de l’appellation Cahors à deux niveaux. Historiquement, le domaine était un des plus grands de la région, possédant jusqu’à 390 hectares de vigne à la fin du 19e siècle. Suite à quelques successions qui ne se sont pas très bien passées, le vignoble décline et est morcelé, sert de pâturages aux moutons jusqu’à sa reprise en main – en agriculture biologique – au milieu des années 1970. Ce déclin est une bénédiction cachée, puisque le domaine n’a jamais connu les engrais chimiques de toute son histoire.

Converti à la biodynamie depuis l’arrivée de Philippe Lejeune à la tête du Château, Chambert est aussi un des domaines qui cherche à pousser la notion de terroirs différenciés à Cahors. Leurs vignes sont principalement situées sur des zones calcaires jurassique (comme à Chablis!), sur les hauteurs des causses de la région et en haut de coteau, avec une partie significative sur les terres sidérolithiques, les terres rouges riches en oxyde de fer. Si vous n’avez pas lu l’article sur les différents terroirs de Cahors et la dégustation de la série Terroirs de la maison Rigal, prenez le temps, les sols de l’appellation sont plus complexes qu’on pourrait le penser…!

Dans le Château de Chambert 2012, composé à 85% de malbec et à 15% de merlot, on note d’abord la fraîcheur, un marqueur des vignes élevées sur le sol calcaire. La proportion de vin provenant des terres rouges est gardée volontairement autour de 5%, justement pour garder cette fraîcheur à l’avant-plan, tout en ajoutant une couche de complexité que ces sols amènent. C’est un vin volumineux et qui trouve tout son sens à table – avec une viande braisée, par exemple – mais sans avoir le côté rustique qu’on associe souvent aux vins de Cahors… pour notre plus grand plaisir!

Château de Chambert 2012 – Importation privée – 28,95$- Agent au Québec: Sélect Vins/Advini

Laissez un commentaire!