Le vin, les sols

François Carillon, Bourgogne 2015

Domaine François Carillon, Bourgogne 2015 (photo SAQ.com)

La Bourgogne, par sa mosaïque de terroirs, fait incontestablement partie des grandes régions viticoles du monde, offrant une relation intime entre le raisin et la nature du sol sur lequel il repose. Encore faut-il que cette relation soit comprise et bien interprétée, sans quoi l’équilibre  est vite compromis.

François Carillon s’en sort plutôt bien à ce niveau. Depuis 2010, il élabore les vins sous son propre nom, après avoir divisé le vignoble de son père Louis, figure emblématique de l’appellation.

Ce « simple » bourgogne blanc est issu de jeunes vignes réparties sur  l’ensemble de la commune de Puligny-Montrachet. François Carillon a su donner à cette cuvée des airs de grand vin. La générosité des marnes s’exprime bien, allégée par les éclats calcaires descendus du haut du coteau.

Dans le verre, l’ensemble est savoureux et d’une bonne concentration. Il y  a en bouche une subtile harmonie entre la maturité du fruit, un élevage bien dosé et une très belle texture crayeuse en finale. Un vin complexe, dépouillé de tout artifice et qui dévoile de arômes de fruits jaunes bien mûrs et une touche de noisette fraîche qui, pour ma part, me rappelle son lieu d’origine, Puligny-Montrachet.

Domaine François Carillon, Bourgogne 2015 – 12400861 – 33,25 $

Agent au Québec: Le Maître de Chai

 

 

Laissez un commentaire!