Le vin, les sols

Domaine André Et Mireille Tissot, Arbois, Chardonnay Patchwork 2015

Domaine André et Mireille Tissot, Arbois, Chardonnay Patchwork 2015 (Photo SAQ.com)
Domaine André et Mireille Tissot, Arbois, Chardonnay Patchwork 2015 (Photo SAQ.com)

Situé dans les collines coincées entre l’Alsace au nord, la Suisse au sud et la Bourgogne à l’ouest, le Jura est un véritable patchwork de terroirs, d’où le nom de cette cuvée. Les vignes étant généralement plantées sur une zone suivent la fracture géologique séparant la plaine de Bresse et le massif du Jura, un peu plus au sud, ce n’est pas étonnant que la région ne soit pas uniformément répartie au niveau géologique. Ainsi, au-travers des sols à dominance de calcaire se retrouvent des zones argileuses. L’assemblage de ces deux types de sols est à la base de la cuvée Patchwork, dans laquelle on retrouve 60% de vignes plantées sur des sols argileux et 40% sur des sols calcaires.

Lors de l’ouverture, le Chardonnay Patchwork 2015 de Bénédicte et Stéphane Tissot me semblait un peu marqué sur l’élevage, avec quelques notes lactées au nez, malgré le fait que seulement 10% du vin soit vinifié et élevé en fûts neufs. Dès le deuxième jour toutefois, le nez est nettement mieux équilibré, laissant poindre des notes de pâte d’amande, et de jolies fleurs blanches. On est en présence d’un vin qui prend de la place au nez, probablement sous l’influence des sols argileux, qui donnent généralement des vins avec un peu plus de volume. La bouche est riche, avec un caractère umami bien présent. Il s’agit d’un vin qui prend beaucoup de place en bouche, qui est ample plutôt que linéaire. Il aurait gagné à montrer un profil légèrement plus frais, mais avec un poulet en sauce aux champignons, l’accord est plus qu’excellent.

Domaine André Et Mireille Tissot, Arbois, Chardonnay Patchwork 2015 – 11194701 – 33,50$ – Échantillon fourni par l’agent au Québec: LVAB

Laissez un commentaire!