Le vin, les sols

Cusumano Alta Mora, Etna Bianco 2015

Cusumano Alta Mora Etna Bianco 2015 (Photo: SAQ.com)
Alta Mora, Etna Bianco 2015 (Photo: SAQ.com)

Alors que le versant nord de l’Etna est principalement dominé par le nerello mascalese, c’est sur le versant est qu’on retrouve principalement les vignobles de carricante, un cépage qui fait de plus en plus tourner les têtes. Ce versant du plus grand volcan actif en Europe donne directement vers la mer Ionienne et le flanc de la montagne agit comme une barrière qui retient l’humidité. Conséquence, on y reçoit près de 200 millimètres de pluie de plus qu’à Passopiscaro, à une trentaine de kilomètres plus au nord.

On en retrouve un peu aussi sur la face nord, de la contrada Verzella dans ce cas-ci. Le sol y est for évidemment aussi d’origine volcanique, mais il n’est pas nécessairement uniforme d’un endroit à l’autre sur le volcan. Toutefois, dans le cas des assemblages régionaux sous l’appellation Etna DOC, les producteurs vont plutôt viser à avoir une représentativité de l’Etna plutôt que d’une contrada spécifique.

Il est difficile à dire si l’Etna Bianco d’Alta Mora tire plus de la mer ou du volcan sur lequel il pousse tellement les deux sont en symbiose. Du volcan – et du fait d’être planté en altitude – il tire énergie et structure, des notes de pêche et d’agrumes bien mûrs . De la mer, il retient une longue finale avec des notes salines qui trouvera une place toute naturelle à table.

Cusumano Alta Mora, Etna Bianco 2015 – 13367979– 23,15$ – Agent au Québec: Vins Fins

Laissez un commentaire!